chapitre 1 - une ville perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

chapitre 1 - une ville perdue

Message par Admin le Ven 20 Oct - 19:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Devant le gobelin, premier à s'avancer vers l'entrée des tunnels, devant le gobelin donc, une petite porte, à peine plus grande qu un homme, probablement faite de métal et d'un autre alliage inconnu.
Cette petite porte est éventrées, qui sait qu'elle créature ou qu'elle arme à put la déchirer ainsi... La déchirure laisse entrevoir un escalier tailler à même la roche et s'enfonçant dans les profondeurs de l'île.

Au fur et à mesure de leur descente, nos aventuriers sont forces de constatés que la lumière des étoiles, bien que réfléchi par de nombreux panneaux de ce qui semble une pierre lustrée, cette lumière suffit à peine à éclairer les quelques marchés devant eux, au fond s'étant une obscurité difficile à sondee.

Au bout de quelques minutes de descente notre groupe arrive au pied de se qui finit par s'avérer rien de plus que petit escalier de service.

Devant eux tout n'est qu obscurité, si le noir complet ne peuple pas ses ruines millénaires ce n'est en rien du fait de la lumière extérieur qui ne parvient pas jusqu'ici, mais plus à une sort de mélange entre un lychen et une éponge,  une espèce étrange et fixée sur certains éléments des ruines et qui présente une luminescence dégageant une très faible lumière.

Les ruines de ce qui fut très certainement une ville de plusieurs centaines de milliers d'ames s'étendent dans l'obscurité, les arches de ces bâtiments, les voûtes et les colonnes se mêlent dans l'ombre, leur formes étranges peuplant les couloirs imposants couloirs qui fuient dans l'ombre, loin nos héros. 

Pour l'instant l'obscurité ne vous permet pas de voir plus loin que vos pieds, les personnages ayant des aptitudes de vision dans l'obscurité ou le noir voient comme en plein jour mais ne distinguent pas les couleurs.

Vous êtes sur le point D symbolisant votre départ sans ce niveau. Les personnages douées d'une vision spéciale perçoivent l'embranchement situé devant eux. 

- obscurité sur tout le niveau - le gobelin joue en premier ensuite ordre libre - vous n avancez que de deux cases maximum par tour -


Dernière édition par Admin le Sam 21 Oct - 17:48, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 52
Date d'inscription : 07/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://ravnicarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Admin le Ven 20 Oct - 19:52

Map mise à jour en temps réel sur BBM
avatar
Admin
Admin

Messages : 52
Date d'inscription : 07/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://ravnicarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par ADUSTIO l'écarlate le Sam 21 Oct - 0:46

Adustio arriva en bas des escaliers. Il s'arreta pour laisser le temps à ses yeux de s'habituer à l'obscurite environnante.

Il tourna légèrement la tête pour s'adresser à ses nouveaux compagnons qui se trouvaient derrière lui. A ce moment précis un soudain sentiment d'inquietude le saisi. Une lame pourrait si facilement s'enfoncer dans son dos. Des crocs pourraient si facilement lui ouvrir la gorge.

Adustio doutait de la meilleure manière de gérer la situation. Plus que jamais le moment qu'il redoutait était arriver. Lutter contre son instinct profond pour accomplir son but. Se lancer dans l'inconnu et faire confiance à des individus fraîchement rencontrés et de races différentes pour évoluer. Ou céder à ses instincts. Et en assumer les conséquences.

Il décida d'ignorer ses pulsions premières et de rester avec le groupe.

A peine un battement de cil plus tard, qui sembla une éternité, Adustio dit d'une voix basse et discrete :
Avancez aussi discrètement que possible. Pas de communications inutiles.

Comme une ombre dans la nuit Adustio glissa sans un bruit et s'engouffra dans la noirceur. Il arriva à un embranchement.

Trois possibilités. Tout droit. A gauche. A droite.

Adustio tendit l'oreille. Il tenta d'entendre un bruit quelconque.

Mon instinct me dit d'aller à gauche.

Il stoppa tout mouvement, immobile, silencieux, il essayait de percevoir un indice pour choisir le chemin. Dans l'attente d'une manifestation quelconque de l'un d'entre eux il se plaça a l'angle du mur du côté gauche afin de montrer son intention de s'engager dans ce couloir.

Sans contre-indication des autres et si je n'entends rien de particulier je prends à gauche.
avatar
ADUSTIO l'écarlate

Messages : 11
Date d'inscription : 09/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Pandelya le Dim 22 Oct - 11:41

Torsten s'engage dans l'escalier à la suite du gobelin.

Super, on s'enfonce dans le noir, et je n'ai pas de torche sur moi...

Je n'ai d'autres choix que de te faire confiance Petit Être, je ne peux voir dans le noir. Mais je serais aussi discret que possible
avatar
Pandelya

Messages : 10
Date d'inscription : 08/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Shaff le Lun 30 Oct - 13:36

Tesh suivi ses nouveaux compagnons de fortune.

Un embranchement, trois possibilités : gauche, en face, droite. A priori, avec les informations dont nous disposons (à savoir pas grand chose), ces trois choix sont indiscernables. Peut être que l'un d'entre nous perçoit des choses que je suis incapable de voir.

Tesh murmura alors à voix basse :
Au vu de la situation, est ce que l'un d'entre vous voit quelque chose ?
Pour ma part, ces trois chemins possibles sont équivalents.
Adustio, les Gobelins sont connus pour vivre dans les endroits sous terrains, que recommandes tu ?
Yddwyfol, que voient vos yeux d'Elfe ?



Shaff

Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Wither104 le Jeu 2 Nov - 17:50

Restant derrière ses compagnons, il constata l'absence de visibilité malgré sa vision nocturne. Surpris, il prit le gauche d'avancer jusqu'au croisement afin de voir si il pouvait en voir plus.
au pire je demanderais un don du sang a mes collègues en cas de blessures pensa t'il a voix haute.
Et il posa son pied sur le chemin du milieu attendant une réaction...
avatar
Wither104

Messages : 11
Date d'inscription : 08/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Yddwyfol le Lun 6 Nov - 18:15

Ha! J'apprécie le vouvoiement de Tesh à mon égard alors qu'il tutoie Adustio!
Et toujours aussi sympathique ce Dhampir... Je vais le laisser devant moi, dans le doute...


Pour ne rien vous cacher Tesh, je ne vois qu'en noir et blanc alors que je devrais pouvoir y voir en couleur et bien plus loin... murmura t'elle.
Quelque chose cloche, restez sur vos gardes! dit elle a l'intention du groupe.

Je me fie à vous Adustio, vous avez je pense pratiqué plus de souterrains que moi dans ma longue vie...

Yddwyfol s'engagea à la suite du groupe en suivant le gobelin, et en ayant toujours à l'esprit les dires de son compagnon Dhampir.
Si tu es là Yrhaul, j'apprécierais que tu m'apportes de nouveau ton aide...
avatar
Yddwyfol

Messages : 11
Date d'inscription : 10/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Admin le Mar 7 Nov - 17:56

Le gobelin avança jusqu'au croisement, notre petite communauté à sa suite.

Les murs de pierre du couloir ruisselant d'humidité, le bruit des gouttes vient à l'occasion percé le silence assourdissant de ces ruines.  

Le gobelin s'avance légèrement dans le couloir de gauche à la recherche d'un indice lui indiquant que le chemin est sur. 
Devant lui le couloir forme un coude et semble repartir dans la direction de leur arrivée, l'absence de visibilité ne lui permettant pas de détecter autre chose que ces murs de pierre humides, s'enfonçant de nouveau dans l'obscurité.

Néanmoins, dans le calme relatif de ces souterrains il parvient à déceler un léger bruit, le bruit que feraient des ongles ou des griffes sur la roche, ponctués de petits sons semblables à des murmures. 

Le gobelin tend l'oreille cherchant à identifier la cause de ce bruit mais il ne parvient pas à l'associer à une créature quelconque, le son trop faible rendant difficile toute identification.‎

Toute à sa réflexion le gobelin est peu à peu rattrape par le reste du groupe le suivant tant bien que mal, privés d'une vision claire, les voilà pour bonne parte forces de s'en remettre au gobelin.


Le chemin de gauche, celui dont proviennent les bruits semble se poursuivre sur le même étage que celui qu'ils parcourent actuellement.

Le chemin situé face à nos aventuriers présente un léger dénivelé s'enfonçant plus loin les ruines, mais il semble bloqué par 3 pierres étranges, un peu plus grosses qu'un humain elle ne présente aucune mousse ou lychen luminescent à leur surface, de plus elles ne semblent pas être là depuis très longtemps.

A droite le chemin se poursuit sur le même niveau, aucun son ne ressort de se couloir qui tourne brusquement, bien que difficile à discerner, un éboulement semble bloqué ce passage le rendant un praticable quelques mètres à peine après l'embranchement où se trouve notre groupe

-ordre de jeu precedent- zone obscure (vision Ok pour gobelin elfe et dhampir) -‎


 ‎
avatar
Admin
Admin

Messages : 52
Date d'inscription : 07/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://ravnicarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par ADUSTIO l'écarlate le Mer 8 Nov - 10:21

Adustio se retourna pour verifier que tout le monde était là.

Et bah on n'est pas rendu, entre le garde forestier, et les élémentaires j'ai l'impression de donner un cours de spéléo pour des bourgeois qui s'ennuient. Va falloir qu'ils s'accrochent.

D'une voix encore plus basse que la première fois il dit :
On doit avancer en formation, je vais devant, comme éclaireur, répartissez vous ensuite. Je présume que l'elfe est nyctalope, si il y a en d'autres, qu'ils se mettent entre ceux qui ne voient rien. Le plus fort au milieu, le plus rapide derrière et ceux qui ne voit rien entre les autres. On progressera comme ca.

Adustio redonna un coup d'oeil dans chaque direction et decrit ce qu'il voyait.
Je pense qu'il faut inspecter tous les couloirs, en cas de fuite, qu'on ne tombe pas sur un piège.

Esperant que ses compagnons se mettent en file indienne en silence et de manière logique, un nyctalope, un non et ainsi de suite il ajouta :
Le voyant qui ferme la marche devra observer le couloir de droite, en detail. Si il ne voit rien on avance, si il pense qu'il faut s'y arrêter un peu plus on le fera.

Des bruits proviennent du couloir de gauche. Je n'arrive pas à les identifier. Nous ne sommes pas seuls dans ces souterrains. Attention à là où vous marchez.
Nous devrions aller à gauche, voir la source des bruits, le couloir d'en face s'enfonce plus en profondeur et des pierres bloquent le passage, nous ferons du bruit en les déplacant et serons pris au piège en cas d'attaque.


Adustio dégaina son poignard d'une telle manière que cela semblait être une invitation pour ses camarades à faire de meme.
avatar
ADUSTIO l'écarlate

Messages : 11
Date d'inscription : 09/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Pandelya le Jeu 9 Nov - 11:12

Il est donc plus intelligent qu'il ne paraît

Torsten commence à fouiller dans son sac
Très bien Petit Être, ta formation m'a l'air correct, mais un point me chiffonne : comment, Tesh et moi faisons pour se guider? Car même si tu ouvre le chemin, si nous continuons à nous enfoncer, lui et moi n'y verrons absolument rien!
Et a ce que je vois, je n'ai pas de torche dans mon sac.
Bref je n'ai pas vraiment envie de trébucher sur chaque aspérités du sol. Et je n' saurais même pas si tu es encore devant moi..
Bref, est ce que quelqu'un a un moyen quelconque d'apporter de la lumière ?


En finissant sa phrase, il dévisage ses compagnons.

Car ce sera des plus apprécié si les bruits qu'entend notre ami se révèlent venir d'une créature hostile

Sur ces paroles, il dégaine sa lame.
avatar
Pandelya

Messages : 10
Date d'inscription : 08/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Shaff le Ven 10 Nov - 17:18

Donc ce Torsten ne peut pas voir dans le noir et cela le rend quelque peu nerveux. Qu'en est il du Dhampir ?

Torsten si la peur de vous retrouver tout seul surgit à un moment ou à un autre, sachez que cinq personnes transportant leur barda et voyageant dans un tunnel, passent rarement inaperçus si l'on fait un temps soit peu attention. De plus vu la configuration du couloir si nous nous faisons attaquer seule la première ou dernière personne du cortège pourra se battre. Je crains donc que vous ne deviez faire confiance à l'ensemble du groupe.

Yddwyfol, je suppose que vos yeux elfes fonctionnent, je vous laisse donc passer en premier après le Maitre Gobelin. Je vous suis.

Il y a une odeur particulière dans ce tunnel, je crois la reconnaitre.
Tesh s'approcha d'une paroi, sortit un couteau et se mit à gratter la surface. Tesh lécha le produit ainsi acquis.[/i]
Acide, produit de la chaleur, irritant... Oui cela doit être ça...
Tesh gratta de nouveau la roche afin d'y extraire un morceau de roche gros comme un poing et le mit dans son sac.
En prévision...


Shaff

Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Wither104 le Ven 10 Nov - 19:45

Constatant le manque d’intérêt de ses compagnons devant sa prise d'initiative, il recula derrière le groupe et se tu.

-que le gobelin essuie les plâtres pensa t'il

Humant l'air, il sentit une odeur différente et utilisant sa capacité de vision nocturne, il constata des mouvements difficilement identifiables dans l'ombre du couloir.

Reculant encore il se tourna vers le cul de sac et avança ( d'une case ) vers celui ci afin d'assurer les arrières du groupe et surtout les siennes.
avatar
Wither104

Messages : 11
Date d'inscription : 08/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Yddwyfol le Sam 11 Nov - 17:09

Ainsi soit-il. Que le gobelin ouvre la marche et que le dhampir la ferme. Je me ferais guide des autres.

Yddwyfol prend Torsten par le bras et le guide jusqu'à l'épaule de Tesh, et lui dit :
Torsten, posez votre main sur l'épaule de Tesh, et ne la lâchez sous aucun prétexte!

Elle saisit le poignet de Tesh et lui dit en se plaçant devant lui:
Quand à vous Tesh vous me suivez. Si je me baisse, faite en autant, pour que Torsten suive le mouvement. Idem si je m'arrête ou si je recule.

Ensuite et en faisant attention de ne pas etre vu par le dhampir, En se cachant derrière Torsten, et en prenant garde que le gobelin regarde dans une autre direction, elle se rapproche de Tesh et lui murmure de façon à ce que lui seul entende :
Connaissez vous cette pierre? Avez vous une information particuliere?

Puis elle se retourna dans le sens de la marche en restant suffisamment près de Tesh pour que celui ci puisse répondre.
Elle degaina son épée et dit:
Ouvrez la voie, grandes oreilles, Nous vous suivons, et notre ami dhampir clôt la marche.
avatar
Yddwyfol

Messages : 11
Date d'inscription : 10/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Admin le Dim 12 Nov - 20:23

Tandis que le dhampir reculait légèrement, sécurisant de fait la petite impasse, le reste du groupe, le gobelin en tête, s'engageait dans le couloir de gauche.

A peine avaient ils fait quelques mètres que la source du bruit se fit rapidement connaître.

Le couloir tournait de nouveau à gauche donnant sur un nouvel éboulement. Devant les débris du plafond obstruants la suite du tunnel, deux ombres se disputent la carcasse d'une mouette.

Le gobelin s'avance de quelques pas quand la vérité lui glace le sang. Les deux ombres sont en réalité deux mantes.

Soudain une ombre chute du plafond à quelques mètres des deux autres. La créature qui tombe du plafond s’ouvre comme une pieuvre. Une membrane charnue relie ses fins tentacules couverts de crochets.

L’envergure des tentacules d’une mante obscure approche de 1,50 mètre mais, lorsqu’elle est attachée au plafond d’une grotte et déguisée en stalactite, sa longueur varie entre 60 et 90 cm. Une mante obscure moyenne pèse 20 kg. Sa tête et son corps ont généralement la couleur du basalte ou du granite vert, mais ses tentacules palmées peuvent changer de teinte pour se fondre dans son environnement.

La mante obscure n’est pas vraiment un grimpeur exceptionnel mais, grâce aux crochets situés au bout de ses tentacules, elle peut s’accrocher au plafond d’une grotte à la manière des chauves-souris.

Suspendue dans cette position, elle ressemble de manière quasi parfaite à une stalactite et peut patienter jusqu’à ce qu’une proie passe sous elle. À ce moment-là, elle se laisse tomber et attaque sa victime en piqué, lançant son corps contre sa cible et tentant de l’enserrer dans ses tentacules palmées.

Si la mante obscure rate sa cible, elle remonte et se laisse à nouveau tomber jusqu’à ce qu’elle ait subi des dégâts importants ou que sa proie soit vaincue. Dans le premier de ces cas, la mante obscure repart vers le plafond et s’y cache en espérant que sa « proie » la laisse tranquille. 

La capacité innée des mantes obscures à plonger la zone qui les entoure dans des ténèbres magiques leur donne un avantage supplémentaire contre les proies qui ont besoin de lumière pour voir. Les mantes obscures préfèrent s’établir et chasser dans les grottes et les tunnels les plus proches de la surface car c’est là qu’il y a généralement le plus de passage et donc le plus d’occasions de se nourrir. ‎

Chacune des mantes dispose de 5 de dommages 5 d'attaque un niveau de defense de 4 et de 30 points de vie ainsi qu'une réduction aux dommages de 1[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour le moment elles ne vous ont pas encore vu.  ‎
avatar
Admin
Admin

Messages : 52
Date d'inscription : 07/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://ravnicarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par ADUSTIO l'écarlate le Dim 12 Nov - 20:52

Adustio stoppa tout mouvement.
Des mantes obscures. De la vraie saloperie. J'en vois trois, elles bloquent le chemin. Dit-il d'une voix très basse, sans quitter les monstres des yeux.

On peut les attaquer par surprise pendant qu'elles mangent. Mais on a besoin du Dhampir, les aveugles ne serviront à rien.

Je n'aime vraiment pas ces bestioles, il va falloir être prudent. Mais on ne pourra pas avancer sans s'en débarrasser.

Adustio recula très lentement pour avoir une vue plus globale de la pièce. Surtout pour se mettre un peu plus à l'abri pendant qu'il cherche d'autres monstres au plafond principalement.
avatar
ADUSTIO l'écarlate

Messages : 11
Date d'inscription : 09/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Yddwyfol Hier à 12:32

Yddwyfol s'arrêta et se retournant dit, a l'intention de Tesh, dans un murmure :
Des mantes obscures devant. Prévenez le Dhampir de passer à l'avant,vite.

Rompant le contact physique avec Tesh, elle s'avance sans faire de bruit à hauteur du gobelin et scrute les environs afin de repérer les mantes.

En espérant qu'il n'y en ai pas plus caché dans les ténèbres... Je ne connaît pas bien ces créatures...

Elle attend près du gobelin l'arrivée du dernier renfort.
avatar
Yddwyfol

Messages : 11
Date d'inscription : 10/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: chapitre 1 - une ville perdue

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum